Statistiques de l’Écotourisme et du Tourisme Durable 2023

L’Écotourisme est un type de voyage qui gagne en popularité, les voaygeurs étant de plus en plus conscients de leur empreinte carbone. Dans cette analyse, nous examinons certaines des dernières statistiques sur l’écotourisme, et nous voyons comment le tourisme durable change l’industrie du voyage.

Statistiques clés sur l’écotourisme

  • On s’attend à ce que la taille du marché mondial de l’écotourisme ait progressé de 17.5% à 185.43$ milliards en 2022, de 157.76$ milliards en 2021.
  • Le choix d’un logement durable coûte en moyenne moins de 151$ par nuit, et était en moyenne 39% moins cher que les options non durables.
  • Une proportion non négligeable de 71% des voyageurs ont déclaré que les voyages durables sont importants pour eux, et 42% ont déclaré que les informations sur le changement climatique les ont incité à faire des choix de voyage plus durables.
  • Environ 6 millions d’américains ont séjourné dans un logement durable au cours de l’année passée, et 11,2 millions disent qu’ils prévoient de le faire dans les 12 prochains mois.
  • Les recherches en ligne pour ‘le voyage durable’ ont augmenté de 142,6% entre Avril 2019 et Avril 2022.
  • Trois sur cinq (62%) voyageurs ont déclaré qu’ils prévoyaient de rester dans une forme de logement durable au moins une fois dans la prochaine année.
  • La majorité des voyageurs du monde (66%) ont dit vouloir avoir d’authentiques expériences de voyage qui représentent la culture et les communautés locales.
  • Un tiers (33%) des voyageurs ont déclaré qu’ils effectueraient des voyages plus proches de leur domicile afin de réduire leursémissions carbones.

Qu’est-ce que l’écotourisme?

L’Écotourisme est une forme de tourisme qui implique de voyager de manière responsable dans les lieux naturels, la préservation de l’environnement, et de maintenir le bien-être des personnes locales. 

Également connu sous le nom de tourisme durable, ce type de voyage est en plein essor, les voyageurs cherchant à explorer des circuits qui réduisent leur impact sur l’environnement et soutiennent les communautés locales. Les formules ‘écotourisme’ et ‘tourisme durable’ ont été premièrement utilisées dans des livres dans les années 1980 et ont gagné en popularité depuis.

Activités écotouristiques populaires

Les activités écotouristiques les plus courantes auxquelles peuvent prendre part les voyageurs lors de ce type de voyage sont: 

  • Eco tours en petits groupes
  • La randonnée ou le trekking en pleine nature
  • Une croisière éco-responsable
  • Excursions pour la plantation d’arbres

Taille du marché de l’Ecotourisme

D’ici la fin de l’année 2022, la taille du marché mondial de l’écotourisme devrait atteindre 185,43 milliards de dollars, soit une augmentation de 17,5 % par rapport aux 157,76 milliards de dollars de 2021. D’ici 2026, la taille du marché mondial de l’écotourisme devrait atteindre 299,03 milliards de dollars, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12,7 %.[1]

Combien de personnes voyagent de manière durable?

Un tiers (33%) des voyageurs sondés ont déclaré être restés dans un logement durable pendant l’année passée. Sur la base du nombre de résidents américains ayant voyagé à l’étranger en 2021, cela représente environ 6 millions de personnes. En outre, 11,2 millions (62 % des voyageurs américains) ont déclaré qu’ils prévoyaient de séjourner dans un logement durable au cours de l’année prochaine.

L’intérêt collectif dans le tourisme durable

Nous avons recueilli des données sur les recherches en ligne de Google sur des expressions liées au tourisme durable afin de déterminer l’évolution de l’opinion publique pour ce sujet au fil du temps. 

Les recherches en ligne pour l’expression “voyage durable” sont en hausse aux États-Unis, avec 446 recherches mensuelles en avril 2019 qui passent à 1 082 en avril 2022, soit une augmentation de 142,6 %. Les recherches en ligne pour les “eco tours” ont aussi augmenté de 83.8% durant la même période.

Un quart des voyageurs ont déclaré avoir vu des options d’hébergement durable en consultant des sites de voyage en ligne dans le passé, et 29 % ont déclaré qu’ils rechercheraient activement des informations sur la durabilité avant de faire une réservation.

Parmi les personnes interrogées, 71 % ont déclaré vouloir faire davantage d’efforts pour voyager de manière durable au cours de l’année prochaine, ce chiffre ayant augmenté de 10 % depuis 2021.[2]

Pourquoi les personnes choisissent le voyage durable?

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles une personne rechercherait spécifiquement un hébergement durable ou des prestataires de voyages écologiques. Près de la moitié (46 %) des voyageurs interrogés ont déclaré avoir utilisé un hébergement durable au cours des 12 derniers mois. Voici quelques-unes des raisons invoquées par les voyageurs pour justifier leur séjour dans ces lieux:

  • Pour aider à réduire leur impact sur l’environnement (31%)
  • Ils estiment que les propriétés durables sont meilleures pour la communauté locale (24%)
  • Ils souhaitaient vivre une expérience de voyage plus en rapport avec la région (21%)

Parmi les personnes qui ont déclaré ne pas avoir séjourné dans un logement durable au cours de l’année écoulée, 31 % ont dit qu’elles ne savaient pas que cette option existait et 29 % qu’elles ne savaient pas comment la trouver. Ces chiffres suggèrent que l’on peut faire davantage pour rendre ces lieux plus accessibles aux personnes susceptibles d’être intéressées par l’écotourisme.[2]

Attitudes à l’égard du voyage durable

Certains voyageurs internationaux ont une perception de l’écotourisme et des destinations durables qui les rend moins enclins à réserver ce type de voyage. Parmi les raisons pour lesquelles les voyageurs ont dit qu’ils ne choisiraient pas un hébergement durable, il y a le fait que d’autres types de voyages les attirent davantage (32 %) et que le voyage durable ne leur offre pas le luxe qu’ils souhaitent (27 %).

Source[2]

Les autres raisons pour lesquelles les gens ont dit qu’ils n’avaient pas envisagé de réserver un voyage durable étaient qu’ils pensaient qu’il n’y en avait pas dans la destination choisie, ou qu’ils pensaient qu’il n’y en avait que dans les régions éloignées. Cela montre encore que les entreprises écotouristiques peuvent faire plus pour étendre leur portée et briser certains des mythes courants sur ces types de logement, afin qu’une fois arrivés dans les gares de Paris, Londres, Rome ou Barcelone, les touristes puissent facilement accéder à des installations durables.

Les coûts de l’écotourisme

En cherchant plus d’options de voyage éco-responsable, il semblerait que ce type de voyage soit plus coûteux que les options plus traditionnelles. Cela peut s’expliquer par le fait que les sites de tourisme durable sont souvent 

gérés par de plus petits business locaux plutôt que de grandes entreprises internationales de voyage.

Mais il existe de nombreuses façons de rendre un voyage écologique moins cher que d’autres options. Par exemple, ceux cherchant à voyager aux États-Unis peuvent faire des économies considérables en utilisant les trains à la place de prendre un vol, surtout quand selon la IATA, le transport aérien produit 2,5 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Les économies réalisées en prenant le train plutôt que l’avion

Les données ci-dessous montrent l’économie moyenne qu’une personne pourrait réaliser en prenant le train entre des destinations populaires aux États-Unis au lieu d’un vol. Prendre le train pour Portland de Seattle coûterait en moyenne 400$ de moins que prendre un vol.

VoyageCoût du TrainCoût de VolEconomie
Seattle à Portland63$463$400$
Miami à Tampa100$375$275$
Los Angeles à San Diego54$259$205$
NY à Boston162$290$128$
NY à Washington188$291$103$
Source[3]
Les coûts ferroviaires sont basés sur l’achat d’un billet anticipé de 7 jours en moyenne.

Bien que le train puisse sembler moins efficace, avec un trajet Seattle-Portland d’environ trois heures et demie contre un vol de 55 minutes, si l’on tient compte des temps d’attente à l’aéroport et des files d’attente pour les contrôles de sécurité, cela peut facilement ajouter quelques heures au trajet total en avion.

Ecotourisme et coût d’hébergement

Nous voulions savoir quelle est la différence de coût moyenne pour les touristes qui souhaitent opter pour des hôtels et des logements plus durables par rapport aux options touristiques non écologiques “ordinaires”. Nous avons passé en revue les dix destinations de city break les plus populaires et comparé les hébergements écotouristiques aux options habituelles pour voir quelle peut être la différence. 

En moyenne, opter pour un hébergement durable coûtait 151$ de moins par nuitée, et était en moyenne 39% moins cher que les options non durables. Ce montant sera probablement très différent si l’on examine uniquement les auberges de jeunesse bon marché ou les dortoirs, mais il est peut-être moins cher que l’on ne le pense de choisir un hôtel plus durable. 

Notre analyse a porté sur le prix des appartements, des hôtels et des aparthotels les mieux notés sur Booking.com, avec et sans le filtre “Voyage durable” qu’ils proposent. Les données reflètentle coût d’hôtels pour une réservation en November 2023 dans le top 10 des villes visitées comme indiqué par Euromonitor [5] Paris, Dubai, Amsterdam, Madrid, Rome, Berlin, New York, Londres, Munich, et Barcelone.

Ecotourisme et communautés locales

S’engager auprès de la communauté locale est un élément clé de l’écotourisme, car cela permet de soutenir les petites entreprises et de diriger les dépenses vers les populations locales plutôt que vers les grandes compagnies de voyage qui peuvent adopter des pratiques moins durables.

Les données montrent que les voyageurs du monde entier souhaitent vivre des expériences culturelles et redonner aux communautés locales des lieux qu’ils visitent. Deux tiers (66%) des voyageurs mondiaux ont déclaré vouloir vivre une expérience authentique représentant la culture locale, et 27% ont déclaré se renseigner activement sur la culture locale d’une destination avant de s’y rendre.

Source[2]

Une autre enquête sur les prévisions de voyage pour 2022 a révélé que 58% des voyageurs pensent qu’il est important que leur voyage profite à la communauté locale, et 29% ont déclaré qu’ils feraient davantage de recherches sur l’effet de leur visite sur les communautés locales.[4]

Transport durable

Lorsqu’il s’agit de voyager, le transport est l’un des aspects les plus importants à prendre en compte, surtout si vous vous efforcez de voyager de manière durable. Vous trouverez ci-dessous quelques statistiques sur le transport durable et sur la façon dont les gens envisagent de changer de mode de transport pour réduire leur empreinte carbone.

Choisir les modes de transport

Les statistiques montrent que 30% des voyageurs du monde entier se sentent mal ou ont honte de prendre l’avion en raison de l’impact sur l’environnement. Près d’un quart d’entre eux (22%) déclarent se renseigner sur les transports publics ou les possibilités de location de vélos lorsqu’ils voyagent, tandis que 20% préfèrent le train à la voiture pour les longs trajets et que 11% seulement ont loué une voiture à faibles émissions lors de leurs déplacements.

Source[2]

Planifier le transport pour les voyages futurs

Parmi les personnes interrogées, les trois quarts (75%) des voyageurs internationaux ont déclaré qu’ils prévoyaient d’utiliser des moyens de transport plus éco-responsables, comme le vélo ou les transports publics lors de leur prochain voyage, au lieu des taxis et des voitures de location. 

En outre, 28% d’entre eux ont déclaré qu’ils feraient un trajet plus long pour arriver à destination en utilisant le train plutôt que la voiture ou l’avion, afin de réduire leurs émissions de carbone.

Source[2]

En ce qui concerne la location de voitures, 18% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles paieraient davantage pour louer une voiture électrique plutôt qu’une voiture à essence lors de leurs déplacements. Il n’y avait cependant aucune donnée sur le montant supplémentaire que les personnes seraient prêtes à payer pour cette option de tourisme plus écologique. 

Écotourisme et staycations

Entreprendre des voyages plus proches de chez soi et nécessitant moins de déplacements en avion est une façon de voyager de manière plus durable et respectueuse de l’environnement.

Plus de la moitié (57%) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles envisageraient de faire des voyages moins lointains à l’avenir, et un tiers (33%) seraient prêtes à le faire pour réduire leurs émissions de carbone. Près d’un quart (23%) ont déclaré avoir déjà choisi de voyager vers une destination plus proche de leur domicile afin de limiter leur impact sur l’environnement.

Source[2]

Ce que les pourvoyeurs de logement peuvent faire pour être plus respectueux de l’environnement

De nombreux voyageurs pensent que les hôtels et autres fournisseurs d’hébergement pourraient faire davantage pour améliorer leur durabilité.

  • Plus d’un tiers (35%) des personnes interrogées pensent que le chauffage et la climatisation dans les hôtels devraient être contrôlés par des cartes-clés ou des capteurs dans les chambres afin d’économiser de l’énergie.
  • Les pourvoyeurs d’hébergement devraient donner aux visiteurs plus d’informations sur la culture locale, le patrimoine, les écosystèmes et le protocole lors de la visite d’un lieu (32%).
  • Plus d’un quart (27 %) choisiraient de ne pas faire nettoyer leur chambre tous les jours afin de réduire la consommation d’eau.
  • Certains préféreraient n’utiliser que des couverts et des assiettes réutilisables pour les repas et le service en chambre plutôt que des articles jetables (27 %).

Si des mesures telles que la réduction de la consommation d’eau ou la diminution des articles à usage unique sont relativement rapides à mettre en œuvre, d’autres mesures nécessitent plus de temps et d’investissement. À court terme, les hôtels peuvent se concentrer sur des changements plus simples, mais un plan de durabilité à plus long terme serait nécessaire pour les changements plus complexes.

Avantages du voyage durable

L’écotourisme présente un certain nombre d’avantages pour l’environnement et les communautés locales ainsi que pour les voyageurs. Ci-dessous quelques-uns des principaux avantages du voyage durable.

  • Moins d’impact sur l’environment – En séjournant dans des hébergements gérés localement et en mangeant des produits locaux, vous réduisez votre impact écologique car vous ne dépendez pas de produits importés. En consommant des produits locaux et en vous rendant dans des restaurants indépendants, vous pouvez déguster des aliments plus frais et dont l’empreinte carbone est moindre.
  • Soutenir les communautés locales– En utilisant des hébergements durables et des entreprises locales, vous soutenez la communauté en contribuant directement à son économie. De nombreux endroits où le tourisme est géré par de grandes entreprises peuvent se priver de cet avantage financier. Le recours à des prestataires qui travaillent avec la population locale peut contribuer à rendre cet avantage directement à la communauté.
  • Contribution éthique à la conservation de la faune sauvage – Certaines attractions touristiques impliquant des animaux peuvent être populaires auprès des visiteurs, mais ne sont pas nécessairement bonnes pour les animaux eux-mêmes. De nombreuses attractions, comme les promenades à dos d’éléphant et les rencontres avec des tigres, ne sont pas gérées de manière éthique. Le tourisme durable implique donc de s’informer sur ces pratiques. Recherchez plutôt des organisations axées sur la conservation et envisagez de faire du bénévolat si vous souhaitez faire l’expérience de la vie sauvage.

Sources

[1] The Business Research Company, ‘Rapport 2022 sur le Marché Global de l’Écotourisme’ (https://www.thebusinessresearchcompany.com/report/ecotourism-global-market-report)

[2] Booking.com, ‘2022 Rappart du Voyage Durable’ (https://globalnews.booking.com/download/1161485/booking.comsustainabletravelreport2022final.pdf)

[3] Travel Incorporated, ‘Le Voyage Durable Ne Doit Pas Forcément Coûter Plus’ (https://www.travelinc.com/sustainable-travel-doesnt-have-to-cost-more/)

[4] Booking.com, ‘2022 Prévisions du Voyage’ (https://www.booking.com/c/trends/travelpredictions2022.en-gb.html)

[5] Euromonitor International, ‘Index Top 100 Destinations Ville 2021’ (https://go.euromonitor.com/rs/805-KOK-719/images/wpTop100CitiesIndex2021-v0.4.pdf)


Licence Creative Commons
Ce travail est soumis à une licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License

Par Giacomo Piva

Giacomo Piva, CMO and Co-founder at Radical Storage
Giacomo Piva has worked in the travel industry since 2008 across multiple niches including tourist transportation, luxury travel, and ecotourism. He now focuses on growing the global luggage network, Radical Storage, which is currently available in over 500 cities, in the likes of London, Paris, New York, and Rio de Janeiro.
Giacomo has a bachelor's degree in Communication Science and an in-depth experience across travel marketing, especially in improving a brand’s digital presence within the industry.